Commandez avant le 20 Decembre 2020 pour une livraison garantie pour Noël 🎁🎅

Nous vous l’avons dit et répété : votre terrarium est un petit écosystème autonome, protégé par sa bulle de verre, qui se gère tout seul.

Et pourtant, il n’est pas à l’abri d’un petit coup de mou, et dans ce cas certains signes ne trompent pas, ils vous alerteront sur la nécessité d’intervenir pour rétablir l’équilibre de ce micro monde végétal.

Ainsi votre terrarium autonome peut être un terrarium éternel sous réserve de quelques attentions de votre part pour s’assurer de sa bonne santé.

Alors me direz-vous, comment m’assurer que mon terrarium se porte bien ? 

Un terrarium qui se porte bien a tout d’abord une mousse bien verte, à l’aspect brillant, et lorsque vous l’avez depuis plusieurs semaines, vous constatez qu’elle a grandi ! En effet la mousse que vous avez reçue a une surface très serrée, compacte, même si l’on distingue déjà les jeunes pousses en forme d’étoile, et elle est d’un vert très foncé.

terrarium yamayama lumiere

Lorsque la mousse commence à pousser (ce qui est très bon signe), elle est d’un vert plus tendre, et sa surface se texture avec l’apparition de pousses en étoiles bien distinctes. 

Et la plante, point focal du paysage, comment sait-on qu’elle se porte bien ?

C’est essentiellement en observant l’évolution de son feuillage que vous pourrez savoir si elle est à son aise. L’apparition de jeunes feuilles, quelle que soit la plante que vous avez choisie, est un très bon signe.

terrarium yamayama vue dessus

Néanmoins, il faut que la pousse reste modérée pour que votre plante n’envahisse pas la totalité du bocal. La proportion des vides et des pleins est très importante pour assurer l’harmonie de votre paysage.

Le relief de monts et vallons que vous avez initialement composé risque de disparaître avec une occupation trop importante de l’espace par le feuillage de la plante. Une croissance de la plante est donc un bon signe mais elle doit rester modérée !

Autre indicateur de bonne santé : la couleur de la terre est d’un beau brun foncé, faisant penser au terreau de feuilles que vous pouvez observer en forêt au pied des arbres. Cette couleur signifie que le terreau est humide ce qui est une condition indispensable à la bonne santé d’un terrarium humide. 

Les terrariums Yamayama sont livrés avec un couvercle ajusté au bocal, que nous faisons fabriquer sur mesure. Ce couvercle permet de fermer le terrarium et donc de permettre au cycle de l’eau de se maintenir à l’intérieur du bocal : les plantes absorbent l’eau contenue dans le terreau, puis par évapotranspiration la rejette sous forme gazeuse.

Le bocal fermé permet de maintenir cette humidité qui va condenser, hydrater les mousses et revenir imbiber le terreau pour être à nouveau mobilisée par la plante. Ainsi la couleur brune du terreau indique que la présence de l’eau dans le bocal est suffisante.

Les signes d’appel à l’aide que vous envoie votre terrarium

L’un des premiers signes, est de s’apercevoir que la couleur des jeunes pousses de la mousse est de plus en plus claire : le vert tendre se transforme en un vert citronné. Votre mousse a soif et son bain de vapeur d’eau n’est plus suffisant. 

Si vous n’intervenez pas, ce virement de couleur va s’amplifier et finalement votre mousse va devenir complètement jaune. Il sera alors trop tard pour tenter de la réanimer, alors surveillez bien ces changements de couleur.

terrarium yamayama mousse

Pour rester dans l’observation des couleurs, comme évoqué plus haut, surveillez bien celle du terreau. Lorsque le beau brun foncé s’éclaircit pour devenir châtain clair puis à la limite d’un beige un peu poussiéreux, il est urgent d’arroser votre terrarium !

L’évolution de la couleur de la mousse précède toujours un peu celle du terreau. Donc quand vous constatez que votre terreau n’a plus sa belle couleur d’origine, pas d’hésitation sur la nécessité d’arroser votre terrarium.

Si l’équilibre de votre écosystème n’est pas bon, les plantes qu’il contient vont vous envoyer différents messages que nous allons vous aider à décoder. Cela n’est pas toujours simple car l’interprétation est parfois différente de ce que notre bon sens nous dicte. 

Ainsi quand vos plantes vont perdre des feuilles de façon régulière, avec une mousse bien verte et un terreau brun foncé : dans un terrarium humide ça n’est jamais le signe d’un manque d’eau ; il s’agit au contraire d’un excès d’eau qui fait pourrir l’attache des feuilles à leur tige.

terrarium yamayama ficus arbre plante

En général il y a une phase de jaunissement des feuilles puis de pourrissement lorsqu’elles sont tombées. Si par contre la mousse tire sur le jaune et le terreau est brun pâle, alors la chute des feuilles est bien liée à un manque d’eau. Dans ce cas, il n’y aura pas de phénomène de pourrissement des feuilles qui vont tout simplement jaunir puis sécher.

Comme évoqué plus haut, une croissance excessive des plantes n’est pas non plus le signe d’un bon équilibre de votre terrarium humide. Le terrarium éternel a tout son temps devant lui !

La croissance des plantes doit rester modérée et s’inscrire dans la durée. Si la croissance des plantes est très rapide, c’est qu’elle est stimulée par un apport de lumière ou une température trop élevée : deux paramètres que vous pouvez contrôler par l’emplacement que vous avez choisi pour votre terrarium, qui n’a pas les mêmes besoins qu’une plante verte d’intérieur.

Si vous vous êtes laissé déborder et que les plantes ont trop poussé, vous pouvez évidemment leur redonner une forme plus compacte en réalisant une taille de formation. Pour cela, référez-vous à nos consignes d’entretien fournies dans la livraison du kit ou bien sur notre site à la rubrique « entretien, comment prendre soin de son terrarium ? »

Vous pourrez aussi parfois avoir la surprise de voir apparaître un ou plusieurs champignons miniatures, qui se développent en général sur la mousse. Il s’agit de spores qui étaient contenues dans la mousse au moment de la livraison, mais invisibles à l’œil nu, et qui sous l’effet d’une conjugaison favorable de l’apport de lumière, d’humidité et de chaleur vont se réveiller pour donner naissance à un champignon.

Même si cela donne de la personnalité à votre mini paysage le rapprochant encore un peu plus de l’évocation d’une parcelle de nature dans votre intérieur, nous vous conseillons de supprimer les champignons, assez rapidement, dans tous les cas avant qu’ils ne produisent eux-mêmes de nouvelles spores car alors vous risquez d’être envahi par cette nouvelle population ! 

Vous pouvez également parfois voir apparaître dans le terreau, des traces blanches, qui forment de petites boules agglomérées. Il s’agit là de champignons mycorhiziens, présents dans le terreau lors de la livraison mais non visibles, apparaissant la plupart du temps lors de montées de températures en fin de printemps, début d’été.

terrarium yamayama terre

Ces champignons ne sont pas du tout nocifs pour l’écosystème, au contraire ils favorisent les échanges d’éléments nutritifs entre le terreau et les racines des plantes. Cependant, leur présence lorsqu’elle devient trop abondante est défavorable à l’esthétique du terrarium et il n’est pas possible de les supprimer facilement, comme dans le cas des champignons qui se développent sur les mousses. 

La solution pour diminuer leur prolifération est de déplacer le terrarium dans un endroit moins chaud et d’abaisser l’humidité intérieure en ouvrant le couvercle dès que des signes de condensation apparaissent.

Des gestes qui sauvent 

Arrosage : quand la mousse ou le substrat pâlissent, il est temps d’apporter de l’eau soit sous la forme de petites aspersions sur la mousse avec un pulvérisateur d’eau pour plantes d’intérieur, soit directement par un arrosage avec l’équivalent d’un demi-verre à moutarde.

terrarium yamayama arrosage

Vous pouvez aller jusqu’à un verre si votre terrarium vous paraît vraiment manquer d’eau. L’eau en excès va de toute façon être stockée dans la couche de drainage en pouzzolane et ne provoquera donc pas d’asphyxie des racines des plantes par une saturation du terreau en eau.

A la suite de cet arrosage, refermez bien votre terrarium. Il va certainement se mettre à condenser. Ne l’ouvrez pas car cette condensation va permettre à la mousse de se réhydrater durablement.

Vous constaterez d’ailleurs un changement de sa couleur et elle retrouvera l’aspect brillant de ses jeunes pousses en étoile. Le terreau doit également assez rapidement retrouver une couleur foncée. 

Si cela n’est pas le cas, et sous réserve de ne pas constater d’eau stagnante dans la couche de drainage, vous pouvez procéder à un second arrosage, dans les mêmes proportions, une semaine plus tard.

Si vous constatez que l’eau en excès stagne dans la couche drainante au-delà de 2 semaines, nous vous conseillons d’ouvrir votre terrarium pour permettre une évaporation et retrouver ainsi le juste équilibre qui évitera l’apparition de moisissures ou de champignons.

La juste place : votre intérieur présente des microclimats très variés selon l’exposition des pièces. Les paramètres de température et de luminosité sont très importants pour la bonne santé de votre terrarium.

 

Si vous constatez une pousse rapide des végétaux et une condensation fréquente et abondante c’est que votre terrarium reçoit de la lumière en trop grande quantité avec une température intérieure élevée.

Pour ralentir croissance des plantes et condensation, nous vous conseillons de déplacer votre terrarium dans une pièce avec une exposition plus fraîche (nord ou est). Il faut veiller à ce que la lumière naturelle reste suffisante sans jamais de soleil direct sur le bocal de verre. 

Si vous constatez l’apparition de champignons aériens ou micorhiziens, il faut abaisser l’humidité intérieure en ouvrant le couvercle comme décrit précédemment, mais aussi recherchez un emplacement dans une pièce plus fraiche. Attention, il faut que l’apport de lumière naturelle reste abondant car les champignons de toutes sortes aiment la pénombre.

Une harmonie retrouvée

Vous constaterez qu’en quelques jours, les effets de vos interventions sur votre terrarium sont visibles. Ainsi si vous apprenez à déchiffrer les réponses qu’il vous envoie, vous serez de plus en plus performant dans le maintien de son équilibre car vous saurez intervenir à temps et avec les bons gestes, et votre rêve de terrarium éternel sera alors une réalité !

terrariums yamayama soleil

Pour que lumière, arrosage, température, condensation et taille n'aient plus de secret pour vous, complétez la lecture de cet article par la visualisation de nos vidéos sur Youtube qui vous aideront à comprendre l’ensemble des conseils que nous vous avons transmis aujourd’hui.